Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Precision Rifle Shooting

Precision Rifle Shooting

TECHNIQUES DE TIR DE PRECISION MID ET LONG RANGE

COMPENSER LE VENT

http://semi-autoprecisionshooting.over-blog.com/2016/02/compenser-le-vent.html

http://semi-autoprecisionshooting.over-blog.com/2016/02/compenser-le-vent.html

On peut (trop) rapidement résumer en 2 facteurs essentiels qui affectent le tir à moyenne et longue distance :

  • La détermination de la distance exacte de la cible ; dans les clubs c'est assez simple
  • Le vent : sa force et sa direction : un peu moins évident.

Avouons le, les 3/4 du temps on tire, on observe et on clique, sans trop se poser de questions.

Et le zéro de hausse n'en est plus un, il change au gré des séances et des saisons....

Est ce du tir ? oui ou plutôt du tir de réglage permanent.

Mais beaucoup d'entre nous connaissent le bonheur de faire un dix, canon froid, un jour de vent où il fait - 5° C. Et on aimerait le reproduire...

Vous avez installer votre cible en observant le vent sur la trajectoire. Bien, pensez une seconde aux tireurs professionnels qui n'ont pas cette chance d'aller sur le lieu de leur objectif et feront mouche quand même. Les cartouches d'essai vous dites ?

Ne cédez pas à la facilité et au confort. Ne pestez pas contre le vent, faites en votre allié, jouez avec lui, le jour du match il soufflera aussi pour vos concurrents.

Gardez cela en tête : Le vent le plus important à prendre en compte est celui situé au poste de tir sur le premier 1/3 de la distance car même s'il n'y en a plus à partir de 200 m et jusqu'à 600 m, votre balle déviée sur ces 200 premiers mètres ne reviendra jamais sur sa trajectoire, pire, elle continuera à dériver.

Pour que le vent devienne votre ami, voici un petit plan de travail en 3 parties.

Introduction

Votre arme tire votre munition préférée et tout va bien. Il est temps de mesurer la vitesse initiale de votre cartouche.

Plusieurs avantages à cela :

  • Vérifier une certaine régularité de votre rechargement
  • Établir un abaque (clics à appliquer en hauteur aux différentes distances)
  • Établir une table de tir "vent"

Magique : votre PC va calculer pour vous, à chaque distance, mètre-seconde par mètre-seconde, le déplacement de votre balle.

Nous vous proposons, ci dessous, le moyen le plus simple, utilisé depuis des dizaines d'années et dont les batteries sont inépuisables : le carnet de tir et ses pages format A5, en voici 2 sur le sujet qui nous intéresse :

La première est un exemplaire expliqué : à l'écran les cercles ne sont pas très visibles, une fois imprimé, tout va bien.

La seconde est pour vous, allez y : copiez/collez, imprimez, il vous en faudra une par distance

http://semi-autoprecisionshooting.over-blog.com/2016/02/compenser-le-vent.html

http://semi-autoprecisionshooting.over-blog.com/2016/02/compenser-le-vent.html

http://semi-autoprecisionshooting.over-blog.com/2016/02/compenser-le-vent.html

http://semi-autoprecisionshooting.over-blog.com/2016/02/compenser-le-vent.html

Première étape :

Afin de pouvoir remplir votre carnet de ces rosaces :

  • Mesurez vos vitesses sur 12 cartouches, établissez une V° moyenne
  • Calculez pour chaque distance la dérive à l'aide d'un logiciel
  • Complétez vos rosaces

Prise de vitesses : l'article du blog est ici : http://semi-autoprecisionshooting.over-blog.com/2016/02/chronographe-et-prise-de-vitesse-precautions.html

Conditions MTO

Enregistrer chaque fois les conditions MTO du moment (prise de vitesse) serait idéal mais le temps est variable selon les jours et votre carnet ressemblerait à une encyclopédie.

Quand vous aurez le temps vous pourrez faire vos prises de vitesses à - 10°C puis + 30°C. C'est, du reste, très intéressant.

Et pourtant il vous faut remplir ces rubriques : Température, Pression, Humidité.

Nous sommes en France, appliquez les valeurs standards suivantes :

  • Température : 15° C
  • Pression : 750 mm hg ou 1000 mbar
  • Humidité : 75 % (c'est la moins importante des données)
Auteur : E. Daniau - Standards officiels par pays (ICAO = international civil aviation organization)

Auteur : E. Daniau - Standards officiels par pays (ICAO = international civil aviation organization)

Deuxième étape

Vous avez mesuré vos vitesses. Écartez les 2 vitesses extrêmes, moins et plus. Les dix restantes sont acceptables en terme de régularité ? très bien.

Calculez une V° moyenne : addition des 10 vitesses divisée par 10.

Arrondissez à l'inférieur pour supprimer la virgule, généralement les chronographes du commerce surestiment les vitesses

Réunissez les informations suivantes, le logiciel va, tout ou en partie, vous les demander.

  • Distance à laquelle votre zéro de hausse a été effectué
  • Type, marque, poids et longueur de votre projectile
  • Coefficient balistique de votre projectile (G7)
  • Distance entre l'axe optique de votre lunette et l'axe de votre canon
  • Pas des rayures du canon
C'est beau mais ce n'est pas la réalité

C'est beau mais ce n'est pas la réalité

Grace à un logiciel (celui de votre choix), vous allez maintenant pouvoir obtenir les valeurs de dérive afin de compléter vos rosaces.

Pour information, nous utilisons sur iphone :

Et sur PC, une référence : PMB de Bryan Litz

COMPENSER LE VENT

Notons qu' Emeric Daniau (ingénieur aéronautique) dit, des logiciels de balistique :

  • Tous les modèles sont faux (à des degrés divers), mais certains sont utiles
  • Tous les modèles ne sont pas équivalents, certains sont faux et compliqués tandis que d’autres sont faux mais faciles à mettre en oeuvre
  • Les modèles utilisés dans le domaine du petit calibre ont été développés pour l’artillerie
  • La connaissance de ces modèles est en soit inutile pour atteindre sa cible

A cela s'ajoute "l'erreur appareil" de votre anémomètre et les différences de forces et de directions du vent sur la trajectoire....

Si vous désespérez à ce stade, 2 solutions :

  • Tirez uniquement les jours où il n'y a pas de vent
  • Trouvez un stand de tir fermé de 600 m (Chateauroux ?)
  • Changez de sport et faites de la pétanque

Troisième étape

L'important, quelque soit le logiciel, est de comprendre le principe :

  • Obtenir la valeur de la dérivation pour une distance, une force et une direction de vent
  • La répercuter sur les rosaces

Exemple ci dessous, avec le logiciel de Bryan Litz que nous aimons bien. Il s'agit ci dessous de la version gratuite en ligne, nous utilisons celle fournie avec son livre.

http://appliedballisticsllc.com/ballistics/

  • Cliquez sur ce lien pour obtenir le logiciel de calcul
  • Renseignez tout ce que l'on vous demande
  • Obtenez votre abaque
  • Enregistrez le : fonction "capture" sur votre PC
Point Mass ballistic Solver

Point Mass ballistic Solver

Abaque - exemple avec une 167 grains Lapua

Abaque - exemple avec une 167 grains Lapua

Retournez au logiciel et dans la rubrique MTO ci dessous vous allez :

  • Faire varier la direction du vent, en faisant le tour du cadran horaire
  • Faire varier sa force en m/s : de 1 ou 2 m/s à 8 m/s
  • Enregistrez chaque abaque "vent" pour chaque distance en principe tous les 50 m ou tous les 100 m ou plus affiné avec les Apps.
  • Dupliquer autant de fois que nécessaire la rosace afin de couvrir toutes vos distances selon l’incrémentation choisie
  • Reporter toutes ces valeurs sur vos rosaces, aux intersections des lignes sans omettre d'inscrire au centre de la rosace la distance considérée

A noter que si vous tirez sur une cible située à 764,5 m, votre petite application sur iPhone/Androïd sera très utile. Cela dit, 764,5 m c'est rare, ceci grâce à notre chère F.F.Tir.

Par contre en match tactique, l’assistance électronique est souvent interdite (cette interdiction comprend également les télémètres).

Nous leur donnons raison (aux organisateurs, chanceux d'évoluer dans un club à l'esprit ouvert) la course à l'armement a assez duré et il ne faudrait pas que se soit le plus riche qui soit le meilleur.

Revenons au vent.....avec cet encart MTO

Rubrique MTO et surtout "vent" du logiciel de Bryan Litz

Rubrique MTO et surtout "vent" du logiciel de Bryan Litz

Selon l'unité que vous avez choisie, en fonction de votre lunette (MOA ou Mils) ces 2 colonnes ci dessous sont les plus importantes, elles vous donnent :

  • les clics à appliquer en hauteur aux différentes distances
  • les clics à appliquer en direction pour compenser le vent

A noter : Le logiciel livré avec le livre de Monsieur Litz donne les résultats de dérivation en cm.

Cette table de tir (abaque) est une approche, ne la considérez jamais absolument exacte.

En conséquence, la même réserve est à observer avec tous les calculs qui en découlent y compris vos superbes rosaces.

Colonnes trajectoire et dérivation

Colonnes trajectoire et dérivation

Si vous êtes fainéants autant que nous (et que vous tirez du 308) : PGM Precision fournit à la demande les originaux de ces rosaces (photos ci dessous) conçues par Philippe PEROTTI, de 100 en 100 m jusqu'à 600 m. Essayées à Raboulet avec du 167 grains et du vent : ça marche.

info@pgmprecision.com

Rosaces PGM Precision/Philippe Perotti

Rosaces PGM Precision/Philippe Perotti

A suivre...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article